plaque de pilier du cloître de Moissac

Pilier à décor de vagues et d'imbrications

Une cuve de sarcophage en marbre gris des Pyrénées a été remployée pour former trois des faces du pilier.

Sur les faces, des encadrements aux bordures finement moulurées délimitent les champs décorés. Les petites faces portent des panneaux d’écailles imbriquées, ourlées d’une bande à l’est, et laissant apparaître entre elles des pointes de fer de lance à l’ouest. Ce motif d’imbrications est souvent utilisé sur les bandeaux des tailloirs du cloître de Moissac.

Sur la grande face, côté galerie, le pilier est animé d’un motif de grandes vagues. Ce décor ondé peut être mis en relation avec la fontaine qui occupait l’angle nord-ouest du cloître. La face sud du pilier, côté préau, conserve d’ailleurs le départ du portique qui entourait la vasque de marbre.

Le tailloir se compose d’un bandeau orné de trois rangs d’écailles et d’un biseau figurant une frise d’angelots, aujourd’hui très usés.

Source : Cazes Q. et Scellès M., Le cloître de Moissac, Sud-Ouest, Bordeaux, 2001, p.212-3

chapiteau de Moissac
chapiteau de Moissac