chapiteau de Moissac

Chapiteau dit des "oiseaux affrontés"

Sur les 76 chapiteaux du cloître de Moissac onze corbeilles (partie inférieure en forme de pyramide renversée) portent les représentations de différents animaux, représentations réalistes ou bien tirées du bestiaire fantastique médiéval.

En effet, les moines de Cluny développent, dans la sculpture de leurs église et de leurs cloîtres, des programmes iconographiques qui illustrent la Création et louent par là-même le Seigneur. Les univers végétal et animal en font partie, au même titre que le rappel d'épisodes de la Bible ou même que des évocations de l'activité humaine.

Sur la corbeille de chapiteau sont sculptés huit oiseaux aux serres puissantes, « affrontés » c’est-à-dire qui se font face deux à deux. Leurs têtes se rejoignent sous les crochets d’angle, comme pour souligner l’architecture dudit chapiteau. Une aile de l’un et une aile de l’autre forment un motif quasi-abstrait qui, quant à lui, souligne le dé central (petite console au milieu de chaque face). A ce face à face un peu rigide répond-en s’y opposant-l’enroulement quasi-voluptueux des cous des oiseaux allongés sur le tailloir

Jeu raffiné des lignes, entre rigueur de la composition et fluidité des formes : un parfait exemple de la maîtrise des sculpteurs moissagais de 1100.

Texte : C.V. et C.F.

chapiteau de Moissac
chapiteau de Moissac