chapiteau de Moissac

Aigles et paires de poissons

Quatre grands oiseaux occupent toute la corbeille de ce chapiteau. Les lettres, réparties sur les différentes faces, forment le mot AQ[U]ILA et identifient des aigles. Leur position de face, ailes déployées, les distingue des oiseaux indifférenciés, toujours représentés de profil et affrontés ou opposés, qui ornent d’autres chapiteaux du cloître. La présence de l’aigle, symbole de saint Jean dont l’effigie se dresse sur le pilier voisin, n’est sans doute pas fortuite.

Chaque face du tailloir est ornée d’une paire de poissons opposés se détachant sur un fond ondé. Une sorte de long cordon ombilical les relie de gueule à gueule selon la représentation traditionnelle du signe zodiacal des poissons. Pour établir une composition symétrique, selon la diagonale, l’un des poissons est renversé sur le dos.

Source : Cazes Q. et Scellès M., Le cloître de Moissac, Sud-Ouest, Bordeaux, 2001, p. 195.

chapiteau de Moissac
chapiteau de Moissac