L'ascension d'Alexandre (?)

chapiteau de Moissac

Il semble que ce chapiteau simple soit consacré à l’évocation d’une légende : l’ascension dans les airs d’Alexandre le Grand. Un roman d’Alexandre de la fin de l’antiquité fut traduit et repris par un certain Léon de Naples à la fin du Xe siècle, version qui eu beaucoup de succès au Moyen Âge. Citons-en un épisode : « Je réfléchis avec mes amis sur la construction d’une machine avec laquelle je puis monter jusqu’au ciel et voir si c’est le ciel que nous voyons. Je construisis une machine pour m’asseoir dedans, attrapai des griffons et les attachai avec des chaînes, et mis des bâtons devant eux et de la nourriture pour eux aux pointes, et ils commencèrent à monter jusqu’aux cieux. Mais soudain un pouvoir divin les ombragea et les jeta par terre dans un champ… ».

Le chapiteau est rigoureusement construit : deux faces (sud et nord) avec personnage et des griffons, les deux faces, est et ouest, ne portent que des ailes de griffons rapprochées dans une composition géométrique quasi abstraite.

La face sud présente un homme ailé, attaché par une corde, enserrant son cou et son ventre, aux cous des grands oiseaux qui l’encadrent. Sur cette face il élève les bras vers le ciel. Sur la face nord en revanche un personnage identique semble bien abaisser ses bras (leur buchage rend la lecture difficile mais la position des épaules ne laisse pas de doute sur l’orientation desdits bras). On peut y voir le moment de l’élévation dans les airs puis de la chute. Le tailloir dont le thème peut être rapproché de la sculpture de l’autel roman de Saint-Sernin de Toulouse (1096) présente sur les quatre faces une imago clipeata : dans un médaillon apparaissent des faces rondes. Le médaillon est porté par des anges très proches aussi du style de l’autel de Saint-Sernin. L’hypothèse d’une représentation des astres, qu’Alexandre voulait contempler est intéressante.

Ramené au discours qui sous-tend tout le message du cloître, ce thème original pourrait renvoyer vers la question : jusqu’à quel point les humains ont le droit de connaître les réalités divines ? Qu’est-ce qui est intelligible ?

C.F.

chapiteau de Moissac
Face est
chapiteau de Moissac
Face sud
chapiteau de Moissac
Face ouest
chapiteau de Moissac
Face nord
chapiteau de Moissac